Why I think Grok Nation is groundbreaking ✡ ♥ ♀


IMG_8773


♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀                     ✡  ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀

Little adjustment before starting.

• To grok : to understand (something) intuitively or by empathy.

• Groknation : « I believe that there is a meaningful way to approach every issue — whether it be acting, science, parenting, faith — whatever it is; there is a way to “grok” it, to look at every issue and find the underlying importance and meaning in it. » Mayim Bialik

• Grokites (community) : people ready to grok the world with Mayim Bialik by their sides.

✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡           ♥ ♀✡      ♥ ♀  ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀


First of all, I must explain why I waited a week and a day before writing and posting this article. Well, when I heard Mayim Bialik was launching her own website on August 11th, I tried to act like this:

Oh my… Keep calm and keep calm again.

But inside, I was definitely more like this:

LET’S TELL EVERYBODY GO GO GO! SHAMELESS PROMOTION OF MAYIM BIALIK’S NEW WEBSITE!

a

So I decided to take my time. I wanted to be as objective as possible on a topic that touches me deeply and personally. More, it was the first time I was telling my opinion online on someone else’s work, and in case Mayim Bialik would read it, I wanted my words to be thoughtful and constructive.

But I realized that the right concern was:

« Why would I be neutral, rational, even impersonal, about a website — and a woman! —  that doesn’t have the pretention — and the intention! — to be so? »

Flash of genius. You don’t have to tell me twice. Down with wooden language! Let me put my foot in it! I hope you are ready because we are going to grok! Here are 5 reasons to follow — or, at least, take a look, bookmark and send the link to all your friends — Grok Nation.

a

1. MAYIM BIALIK

Woman. Mom. Divorced. Neuroscientist. Actress. Vegan. Homeschooled kids. Feminist. Jewish. Traveller. Writer. Speaker. Child actor. Dancer. Musician. Cook. Blogger. Old-fashioned. Modest.

Mayim Bialik is already groundbreaking herself, what did you expect from her website?

2. EASY TO READ AND UNDERSTAND EVERY TOPIC

What is amazing with Mayim Bialik is she can speak about everything and make it simple. If I take my example, I am an atheist, raised in an atheist family and very lay country. I never really understood the words Talmud, or religious rituals, or even Hanukkah before reading Mayim’s posts. She made her vision of Religion, and especially Jewish faith, so interesting and accessible that I ran to buy Judaism for Dummies and the first part of the Bible whereas few years ago I almost crossed the line of anti-religion. A friend of mine, amused, told me that I never do things by half but I think it is a part of Grok Nation — wanting to look forward.

I am speaking about Religion but if you take a look on the website, you can notice six sections: News (or the world in action), Hollywood, Parenting, Women, Culture, and Faith. All of them very different and at the same time very related to each other. And extremely clear and understandable. No public is abandoned. No public is put aside. Whoever you are — a fan of Amy Farrah Fowler, a worried parent, a cooking lover, an enthusiatic defenser of equality or a questioning mind like me — you are very welcome and you will always find what you are looking for, and even more.

I must also add — and I am proud to say it as I am French — foreign people with basic knowledges in English are totally able to read it. You learn facts about America thanks to another speech than medias’ words. Everything is done to make you part of the project and I find it very thoughtful.

3. EVERYDAY LIFE or the feeling to be in Mayim’s house

When you read Mayim’s apprehensions about the (socially created feeling of) necessity for plastic surgery in the cinema, it is like listening to her speaking to her mirror.

When you learn about her love for Israel, it is like sitting around her living-room table and sharing a cup of tea.

When you discover her favorite kitchen utensils, it is like hearing onions brown, smelling chocolate cake and licking the spoon.

When you perceive sweetness and fun in her talk when she speaks about her children, it is like spending a summer night in her garden on a deckchair with a limonade and her kids’ laughters in the background.

When you feel the words she puts on her abba’s death, it is like crying in her bed.

As if you were the actor of every scene. Because you can live every scene. Daily life is precious, relevant, and shared by everyone. She makes it reachable, nothing is “too Hollywood”. It is intimate and real. There is no social distinction between you and her.

4. (EMBARRASSING) QUESTIONS ABOUT SOCIETY ISSUES

Let’s be true, Mayim provokes debate. She asks questions. She speaks her mind. She clearly says that losing fans is not an irrevocable sentence. Her purpose is to light up a small spark in your brain, in your stomach, in your heart, a spark that will become a flame if a narrow mind doesn’t stifle it. She doesn’t ask for approval. She doesn’t ask for ovation. She wants you, reader, to create and express your opinion. She gives you a path — follow it or not. Turn your thoughts into words so they may become actions. She writes a monologue and at the end, you have to pursue the dialogue. With your family. With your friends. With a stranger in the subway. Alone when you are brushing your teeth.

What do you think about feminism? Does it mean women hate men? Do male feminists exist? Do you respect yourself when you wear a skinny dress? Why men can’t have the same rights as their wives towards their children? What can you eat if you are vegan? Why do you accept to eat ox but not horse? Isn’t veganism a trend launched by Hollywood actresses? Why do you always ask your teens to switch their phones off whereas you bought them? Why religions can bring to conflict? Does anyone is right? Why Black people are not equal to White people? Tell me, what do you think?

You can read every article differently, from the easiest to the most complexe and profound signification. She asks, speaks, puts words on what people don’t dare to wonder. Because it is scary. Because it is taboo. Mayim proves that conflict doesn’t mean violence but respect, tolerance and curiosity towards divergent opinions.

Thanks to Mayim’s experience and difference, you realize that something can be done, at any scale.

5. HONESTY OVERFLOWS

I must say that this is my favorite part. You start knowing how much I love this value… and let me tell you it is everywhere on Grok Nation.

No wooden language. You are immediatly immerged in a world of sincerity and people who speak their minds. You face Mayim’s rants and crushes. You discover she maintains a healthy relationship with her ex-husband to protect her kids, same kids who call her bossysmart and grumpy (this article is too funny!). You get to know more about her swinging between being an actress and being a modest woman. You support her choice not to only be treated like a body in the Hollywood industry she works in.

Honesty is all about an open heart and an open mouth, and let me tell you Mayim is never at a loss for words, even less for feelings.

The website can totally be considered a place where ideas are shared between the blogger and the readers, but also readers to readers. At the end of the article, people leave comments and nothing is more interesting than seeing the evolution of conversations. It allows you to have a global view on the topic and understand subtil details.

During my week and a day, I felt like reading Mayim’s personal journal.



If I had to sum up Mayim Bialik’s new website, I would use Cocteau’s words : « We close the deaths’ eyes softly ; it is also with softness that we should open the living beings’ eyes. » If you are that kind of people who needs to find a purpose in everything, here is Grok Nation‘s goal. Let the spark run through your body and light up other fires.

In the end, you and I will only want to do one and simple thing.

tumblr_np8cs6IMAE1rerzc4o2_400
Thank you, Mayim. Thank you. ♥

Signed,

A 19-year-old girl, addicted Grokite.




✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀  ✡ ♥ ♀♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀

Petite mise au point avant de commencer.

• To grok : comprendre (quelque chose) intuitivement ou par empathie.

• Groknation : « Je crois qu’il y a cette significative manière d’approcher chaque problème — que ce soit grâce aux performances théâtrales, à la science, à l’éducation, à la foi — qu’importe ; il y a toujours un moyen de “groker”, se concentrer sur chaque problème et trouver l’importance et la compréhension sous-jacentes. » Mayim Bialik

• Grokites (communauté) : personnes prêtes à groker le monde aux côtés de Mayim Bialik.

✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥   ♀✡ ♥ ♀♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀✡ ♥ ♀


Tout d’abord, je dois t’expliquer pourquoi j’ai attendu une semaine et un jour avant d’écrire et de publier cet article. Bon, quand j’ai compris que Mayim Bialik lançait son propre site web le 11 août, j’ai essayé d’agir comme ça :

Oh mon dieu… Reste calme et respire.

Mais à l’intérieur, je ressemblais beaucoup plus à ça :

COURS LE DIRE A TOUT LE MONDE VITE VITE VIIIIIIIITE!

a

Donc j’ai décidé de prendre mon temps. Je voulais être aussi objective que possible sur un sujet qui personnellement me touche beaucoup. En plus, c’était la première fois que je disais en ligne mon opinion sur le travail de quelqu’un d’autre, et dans le cas où Mayim Bialik la lirait, je voulais que mes paroles soient réfléchies et constructives.

Puis j’ai réalisé que la vraie préoccupation n’était pas celle que je croyais mais plus :

« Pourquoi rester neutre, rationnelle, voire même impersonnelle, à propos d’un site — et d’une femme! — qui n’a pas la prétention — ni l’intention! — de l’être ? »

Éclair de génie. Pas besoin de me le dire deux fois. A bas la langue de bois et laisse-moi mettre les pieds dans le plat ! J’espère que tu es prêt(e) parce que nous allons groker ! Voici 5 raisons de suivre — ou au moins de regarder, ajouter aux favoris et envoyer le lien à tous tes amis — Grok Nation.

1. MAYIM BIALIK

Femme. Mère. Divorcée. Neuroscientifique. Actrice. Végétalienne. Enfants scolarisés à la maison. Féministe. Juive. Voyageuse. Auteure. Oratrice. Enfant-actrice. Danceuse. Musicienne. Cuisinière. Bloggeuse. Old-fashioned. Simple.

Mayim Bialik est déjà elle-même avant-gardiste, qu’attendais-tu de son site ?

2. IL EST FACILE DE LIRE ET COMPRENDRE CHAQUE SUJET

Ce qui est formidable avec Mayim Bialik, c’est qu’elle peut parler de tout et le rendre simple. Si je prends mon exemple, je suis athée, élevée dans une famille athée et dans un pays très laïc. Je n’ai jamais vraiment compris les mots Talmud, ou traditions religieuses, ou même Hanoucca avant de lire les textes de Mayim. Elle rend la Religion, et surtout la foi juive, si intéressante et accessible que j’ai couru acheter Le Judaïsme pour les nuls et la première partie de la Bible alors qu’il y a à peine quelques années, j’avais presque dépassé la ligne de l’anti-religion. Une amie, amusée, m’a dit que je ne faisais jamais les choses à moitié mais je pense que c’est ce qui me relie à Grok Nation — vouloir voir plus loin.

Je parle de la Religion mais si tu regardes le site, tu peux remarquer six sections : les Nouvelles (ou le Monde en action), Hollywood, l’Éducation, les Femmes, la Culture, et la Religion. Toutes sont très différentes et en même temps très liées les unes aux autres. Et claires au possible. Aucun public n’est abandonné. Aucun public n’est mis de côté. Qui que tu sois — un fan d’Amy Farrah Fowler, un parent inquiet, un amoureux de la cuisine, un défenseur enthousiaste de l’égalité ou une personne qui se pose beaucoup de questions comme moi — tu es le bienvenu et tu trouveras toujours ce que tu cherches, voire plus.

Je dois aussi ajouter — et je suis très fière de le dire vu que je suis Française — que les étrangers connaissant les bases de l’anglais sont tout à fait capable de le lire. Tu apprends beaucoup sur les États-Unis grâce à un discours novateur et différent de celui des médias. Tout est fait pour que tu fasses partie du projet et je trouve ça très attentionné.

3. LA VIE DE TOUS LES JOURS ou le sentiment d’être dans la maison de Mayim 

Quand tu lis les appréhensions de Mayim à l’encontre de la (fausse et socialement créée) nécessité de la chirurgie esthétique dans le cinéma, c’est comme de l’entendre parler à son reflet dans le miroir.

Quand tu apprends qu’elle aime profondément Israël, c’est comme d’être assis autour de la table de son salon en buvant une tasse de thé.

Quand tu découvres ses ustensiles de cuisine préférés, c’est comme écouter les oignons rissoler, sentir le gâteau au chocolat et lécher la cuillère encore pleine.

Quand tu perçois la tendresse et l’amusement dans ses phrases quand elle parle de ses enfants, c’est comme passer une soirée d’été dans son jardin sur un transat, avec une limonade en prime et les rires des enfants en fond sonore.

Quand tu ressens les mots qu’elle pose sur la mort de son abba, c’est comme si tu pleurais dans son lit.

Comme si tu étais l’acteur de toutes les scènes. Parce que tu peux vivre toutes les scènes. Le quotidien est précieux, pertinent, et partagé par tous. Elle le rend accessible, rien n’est “trop Hollywood”. C’est intime et vrai. Il n’y a pas de distinction sociale entre toi et elle.

4. (EMBARRASSANTES) QUESTIONS SUR LA SOCIÉTÉ

Soyons honnêtes, Mayim provoque le débat. Elle pose des questions. Elle dit ce qu’elle pense sans détours. Elle dit clairement que perdre des fans n’est pas une sentence irrévocable. Son but est d’allumer une petite étincelle dans ton cerveau, dans ton ventre, dans ton coeur, une étincelle qui deviendra une flamme si un esprit fermé ne l’étouffe pas. Elle ne demande aucune approbation. Elle ne demande aucune ovation. Elle veux juste que toi, lecteur, tu crées et exprimes ton opinion. Elle te montre un chemin — suis-le ou non. Transforme tes pensées en mots pour que, peut-être, ils deviennent eux-mêmes des actions. Elle écrit son monologue mais à la fin, c’est toi qui dois poursuivre le dialogue. Avec ta famille. Avec tes amis. Avec un inconnu dans le métro. Tout(e) seul(e) quand tu te brosses les dents.

Le féminisme, c’est bien la haine des femmes envers les hommes ? Il existe des féministes masculins ? Est-ce que tu te respectes quand tu portes une robe moulante ? Pourquoi les hommes n’ont pas les mêmes droits que les femmes en ce qui concerne leurs enfants ? Qu’est-ce que tu manges quand tu es végétalien ? Pourquoi tu acceptes de manger du boeuf mais pas du cheval ? Mais le végétalisme, c’est juste une tendance hollywoodienne, non ? Pourquoi tu demandes toujours à tes ados d’éteindre leurs téléphones alors que tu leurs à acheter ? Pourquoi les religions conduisent-elles à des conflits ? Est-ce que l’une d’elles a raison ? Pourquoi les Noirs ne sont-ils pas égaux aux Blancs ? Dis-moi, qu’est-ce que toi tu penses ?

Tu peux lire chaque article différemment, de la plus simple à la plus complexe et profonde signification. Elle demande, parle, met des mots sur ce que les gens n’osent pas demander. Parce que ça fait peur. Parce que c’est tabou. Mayim prouve que le conflit n’est pas synonyme de violence mais de respect, tolérance et curiosité envers les opinions divergentes.

Grâce à l’expérience et à la différence de Mayim, tu réalises que quelque chose peut être fait, à n’importe quelle échelle.

5. L’HONNÊTETÉ DÉBORDE

Je dois dire que c’est ma partie favorite. Tu commences à savoir combien j’aime cette valeur… et laisse-moi te dire qu’elle est partout dans Grok Nation.

Pas de langue de bois. Tu es immédiatement immergé(e) dans un monde de sincérité et de personnes qui n’ont pas peur de dire ce qu’elles pensent vraiment. Tu fais face aux coups de gueule et aux coups de coeur de Mayim. Tu découvres qu’elle entretient une relation saine avec son ex-mari pour protéger ses enfants, les mêmes enfants qui l’appellent autoritaire, intelligente et grognon (cet article est trop drôle!). Tu en apprends plus sur son balancement entre être une actrice et être une femme simple. Tu supportes son choix de ne pas être uniquement traitée comme un corps par l’industrie hollywoodienne dans laquelle elle travaille.

L’honnêteté s’apparente à un coeur ouvert et une bouche jamais fermée, et je peux te dire que Mayim n’est jamais à court de mots, encore moins de sentiments.

Ce site peut totalement être considéré comme un lieu d’échange d’idées entre la bloggeuse et ses lecteurs, mais aussi entre les lecteurs eux-mêmes. A la fin de l’article, le monde peut laisser des commentaires et rien n’est plus intéressant que de voir les conversations évoluées. Ça te permet aussi d’avoir une vue d’ensemble sur le sujet et de comprendre certains détails subtiles.

Pendant ma semaine et un jour, j’ai eu l’impression de lire le journal intime de Mayim.



Si je devais résumer le blog de Mayim Bialik, j’utiliserais les mots de Cocteau : « On ferme les yeux des morts avec douceur ; c’est aussi avec douceur qu’il faut ouvrir les yeux des vivants. » Si tu es de ce genre de personnes qui a besoin de toujours trouver un but dans quelque chose, voici celui de Grok Nation. Laisse l’étincelle courir à travers ton corps et allumer d’autres feux.

À la fin, toi et moi, nous ne voudrons faire qu’une chose.

tumblr_np8cs6IMAE1rerzc4o2_400
Merci, Mayim. Merci. ♥

Signée,

Une Grokite de 19 ans.

Advertisements

What do you think ?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s